SOCIOLOGIE DES INSTITUTIONS

Virginie Tournay, 2011,  Sociologie des institutions « Que sais-je ? », PUF, 128 p.

Alors que les rapports entre État et société civile ont été largement modifiés, notamment par la mondialisation, et que l’État-providence semble en crise, comment saisir la place et la vie des institutions ? Comment rendre compte des processus d’institutionnalisation au-delà de l’État-nation ? Que nous révèle l’analyse du changement dans les organisations marchandes et/ou supranationales pour comprendre l’action politique et observer le monde social ? Cet ouvrage propose une histoire raisonnée de la sociologie des institutions ainsi qu’une cartographie des travaux les plus actuels dans ce domaine. Il invite à appréhender les institutions comme des phénomènes vivants.

 

 

 

 

 

 

 

Table des matières

Introduction. — La sociologie des institutions : une sociologie processuelle

Chapitre premier. — De la notion d’institution au processus d’institutionnalisation

Définir l’institution : les apports des sciences sociales modernes

Premiers pas vers l’institutionnalisation : la sociologie juridique

Des théories de la fondation aux théories de l’action

Chapitre II. — Les émergences et les dynamiques institutionnelles

Les travaux institutionnalistes et néo-institutionnalistes

Les approches relationnalistes contemporaines

Les apports de la sociologie pragmatique : saisir les institutions par le bas

La causalité historique et l’intentionnalité des acteurs

Chapitre III. — L’institutionnalisation en question

Les sciences de gouvernement

Les relations internationales et les processus d’intégration supranationaux

La sociologie économique et la théorie des conventions

Les cycles de vie institutionnels et la plasticité des structures sociales

Chapitre IV. — Décrire l’institution

L’institution ou la difficulté d’établir une typologie

L’institution d’hier et d’aujourd’hui : ruptures et continuités

L’institution comme organisation efficace. À l’attention de ceux qui la façonnent

Conclusion. — La sociologie des institutions : une science de la vie-ensemble en société Bibliographie

Sociologie des institutions

S’IL TE PLAIT, DESSINE-MOI UNE INSTITUTION

Virginie Tournay. Edition Glyphe, 2012. 184p.

S’il te plaît dessine-moi une institution est une conversation imaginaire entre une sociologue des institutions et un spécialiste de physique théorique. Cette pièce politique met en scène une discussion sur les manières d’appréhender les phénomènes institutionnels.

Et Tirésias me demanda, au début d’un bel après-midi d’été : « S’il te plaît, dessine-moi une institution ». Je m’appliquai alors à tracer consciencieusement une circonvolution fermée sur elle-même au feutre noir afin de faire émerger de beaux contours bien nets. C’est ainsi que commença notre étrange voyage dans le monde fascinant des institutions…

Où se situent les frontières de l’institution ? Peut-on l’envisager comme un volume limité et sans bords ? Peut-on la décrire en suivant la circulation des objets et des personnes qui la font vivre ? Est-elle comparable à un organisme vivant ? Celui qui observe le fonctionnement d’une institution est-il dedans ou dehors ? Sa naissance résulte-elle d’une volonté collective ? La mémoire et l’avenir de l’institution sont-ils produits dans son présent ?

Au fur et à mesure de notre pérégrination dans la vie institutionnelle, nous réalisons que sa géométrie n’est pas très euclidienne, que sa morphologie ne peut pas être pleinement capturée et que, pour décrire sa consistance, il nous faut effectuer un grand détour par les controverses sur l’espace et le temps… Il est bien difficile, après ce périple, d’envisager le fonctionnement d’un hôpital, d’une société de transports ou d’un ministère comme on conçoit ordinairement la vie de ces institutions.

 

 

SOMMAIRE

S’IL TE PLAÎT… DESSINE-MOI UNE INSTITUTION

ACTE I. L’INSTITUTION SANS BORDS ET SANS COUTURES

- Le tracé circulaire et la feuille de papier
- Un volume limité mais dénué de bords
- Les agencements constitutifs de la « totalité » institutionnelle

ACTE II. L’INSTITUTION COMME CATÉGORIE DE MOUVEMENT

- La caisse et le Petit Prince
- La caisse et le chat de Schrödinger
- La règle graduée et la flèche du temps

ACTE III. L’INSTITUTION COMME COURBURE DE L’ESPACE-TEMPS

- Des étoiles et des institutions
- Une valse à trois temps et à deux espaces
- La double nature de l’institution

BIBLIOGRAPHIE

Prix public : 19,00 euros.

En vente sur internet

http://www.amazon.fr/Sil-plaît-dessine-moi-une-Institution/dp/2358150681

Autres parutions « essais et société » chez Glyphe

- Nazisme, science et médecine – Sous la direction de Christian Bonah, Anne Danion-Grilliat, Josiane Olff-Nathan, Norbert Schappacher, 2006. http://www.editions-glyphe.com/images/48/revue_1147.pdf

- Le vin et les rêves – Jean Pierre Goubert, 2010. http://www.editions-glyphe.com/f/index.php ?sp=liv&livre_id=1421

- 100 ans de recherche en cancérologie – Brigitte Chamak, 2011. http://www.editions-glyphe.com/f/index.php ?sp=liv&livre_id=1433