L’effet Latour. Ses modes d’existence dans les travaux doctoraux

 

L'Effet Latour (Sortie : 21 avril 2014)

 

Sommaire de l’ouvrage

Sous la direction de : Claire TOLLIS, Laurence CRÉTON-CAZANAVE, Benoît AUBLET

 

PREFACE de Virginie Tournay : « Sur un air de Moon River. Latour : Guerre et Paix du social »

INTRODUCTION : Quand la science infuse… – Benoît Aublet, Laurence Créton-Cazanave, Claire Tollis

PREMIERE PARTIE

Effet Latour n°1: L’indiscipline

Une place légitime pour les nouveaux entrants : penser l’hospitalité avec Bruno Latour – Benjamin Boudou

La sociologie de l’acteur-réseau est un sport de combat – Yohann Rech

Le social et le spatial : les humains et les non humains les dynamitent, les dispersent, les ventilent aux quatre coins des territoires. – Coralie Mounet

DEUXIEME PARTIE

Effet Latour n° 2 : L’impertinence

Dissipations politiques – Deux « criticaillons » causent de Bruno Latour à cette heure entre chien et loup – Guillaume Gourgues et Ouassim Hamzaoui

L’amour des controverses rend aveugle, la cité verte est ailleurs… – Claire Tollis

Dr. Latour & Mr. Lab : comment concilier étude de laboratoire et théorie de l’acteur-réseau ? – Matthieu Hubert

TROISIEME PARTIE

Effet Latour n° 3 : L’intimité

La plume sans le masque. L’écriture affectée de Bruno Latour. Sociologie(s) en première personne – Jérémy Damian

Bruno Latour : cathédrale et petite cuillère – Nicolas Senil

WORK IN PROGRESS

Cheminer dans les réseaux. Sur les traces des engins motorisés tout terrain – Lisa Haye

POSTFACE de Bruno Latour : « l’influence est un risque »